Je veux aider

Diverses possibilités de s’engager.

J’ai besoin d’aide

Possibilités d’achat pour personnes touchées par la pauvreté.

Les Épiceries Caritas augmentent leur chiffre d’affaires de 4 %

En 2015, les personnes en situation de détresse sociale ont été plus nombreuses à acheter des denrées alimentaires et des produits d’usage courant à des prix fortement réduits dans l’une des Épiceries Caritas. Le chiffre d’affaires des 24 Épiceries Caritas a atteint 13,2 millions de francs, soit une augmentation de 4 %. Le nombre d’achats est passé à près d’un million.

Temps présent TSR: Ceux qui ne paient pas d'impôts (Kopie)

En Suisse romande aujourd’hui, 23% des Vaudois, 25% des Jurassiens et 34% des Genevois ne payent pas d’impôts sur le revenu. Le bus Caritas a été la vedette de l’émission Temps Présent....

Film Youtube pour épicerie mobile ...

Dès le 19 janvier 2015, l’épicerie mobile de Caritas Vaud circule...


C’est quoi une épicerie Caritas?

Également dans la Suisse riche il y a des pauvres. Ces personnes vivent avec un revenu minimal et ne peuvent se procurer uniquement les choses indispensables. Les épiceries Caritas vendent des produits de besoin quotidien à des prix les plus bas

23 épiceries Caritas

La première épicerie Caritas pour des personnes touchées par la pauvreté fut inaugurée en 1992 à Bâle (sous le nom de Carisatt). Aujourd’hui un réseau Suisse de 24 épiceries Caritas permet aux personnes en difficultés financières des achats d’aliments de base, produits frais et articles d’hygiène.





Service Suisse de certification pour les organisations d’utilité publique récoltant des dons.

Don de marchandises

Oui, je souhaite soutenir le travail de la coopérative des épiceries Caritas.

Contact

Caritas-Markt
Buzibachring 10
6023 Rothenburg
Tel 041 289 13 13
Fax 041 289 13 14
caritas.wa@caritas-markt.ch

Compte postal

PC: 60-324300-8

Le saviez-vous?

Les épiceries Caritas sont un projet du réseau national Caritas. Les épiceries Caritas dans les régions sont gérées par les associations régionales de Caritas. Elles financent les frais d’exploitation des épiceries. Une partie de la marchandise est financée par des dons de nourriture et des subsides financiers venant de l’économie. Il n’y a pas de financement étatique direct.